Un millésime solaire - Champagne Philipponnat

Un millésime solaire

02 août 2021 6 minutes de lecture

À la découverte du millésime 2020

La période des vins clairs permet chaque année de revenir sur l’année culturale passée. 2020 sera un grand millésime : un millésime « solaire ».

La vendange 2020 a été à l’image de l’année : particulière. Précoce, en raison de conditions météorologiques et sanitaires exceptionnelles, elle a débuté pour Champagne Philipponnat le 24 août, avec trois semaines d’avance, et s’est terminée le 9 septembre. Entre ces dates, fait rarissime, nous avons à deux reprises interrompu la vendange pour permettre une maturité homogène des raisins.

Pour la troisième année consécutive (trilogie 2018, 2019, 2020), l’été s’est déroulé sous le signe du soleil et d’une sécheresse particulièrement exceptionnelle, voire extrême. Le circuit de cueillette a dû être adapté à la maturité des différents cépages et terroirs. Autre particularité, le Pinot Noir était cette année en forte avance sur le Chardonnay, qui a bénéficié de rendements plus élevés et mûri moins vite. Dans le Clos des Goisses, certaines parcelles de Pinot Noir ont souffert de la sécheresse, et pour la première fois, été cueillies en toute fin de vendange.

Un millésime solaire - Champagne Philipponnat

Un tel millésime, solaire, a exigé d’anticiper la fraîcheur de nos futures cuvées. Nos vinifications sont toujours précautionneuses, évitant toute oxydation prématurée. Pour ce millésime, nous n’avons pas fait de fermentation malolactique sur nos crus vinifiés sous bois, ni sur l’intégralité de nos premiers et grands crus, afin de conserver à la dégustation une sensation plus fraîche et des arômes moins gras et plus proches du fruit.

Chaque année, la dégustation des vins clairs est un rituel immuable qui nous permet de nous nous assurer de la qualité de la vendange, de déterminer le potentiel aromatique des vins de chaque terroir et cépage et de concevoir les assemblages de nos futurs champagnes en fonction de la structure des vins, de leur intensité, de leur acidité et de leur aptitude au vieillissement. Tout l’enjeu réside dans la capacité à percevoir le potentiel de chaque vin et ce qu’ils exprimeront dans quatre à dix ans, et au-delà.

Tout l’enjeu réside dans la capacité à percevoir le potentiel de chaque vin et ce qu’ils exprimeront dans quatre à dix ans, et au delà.

VENDANGES 2020 – NOTES DE DEGUSTATION

Il est toujours passionnant de voir se révéler les arômes de chaque vin déjà à ce stade de l’élaboration : léger vanillé et notes d’abricot pour les Pinot Noir de Venteuil, finesse et notes de poivre blanc et de violette pour ceux de Mailly, belle intensité et fruits blancs pour ceux d’Ambonnay, fruits frais, belle intensité, et notes d’agrumes et d’orange sanguine pour ceux de Mareuil-sur-Ay ou encore, comme souvent, pureté minérale, silex et note pimentée pour les Pinot Noir Ay. Les Chardonnay ne sont pas en reste, avec des notes de fleurs blanches (sureau) parfois capiteuses (jasmin) mais aussi des touches d’agrumes et de zeste de citron jaune, et une attaque franche et vive en bouche, entre des notes salines et mentholées et des notes d’agrumes (citron jaune). Les Chardonnay offrent un bel équilibre, révélant la pureté et la minéralité des terroirs de craie des premiers grands crus dont Vertus, Grauves, Avenay-Val-D’or, Villers-Marmery, Cramant, et la riche matière de Mareuil-sur-Ay.